Loading...
Nouvelle CaledonieRequins

Danger Requin à Nouméa. Qui est responsable?

Shark
Danger requin à Nouméa. Qui est responsable?
Slider

Danger Requin à Nouméa. Qui est responsable?


Nouméa offre une vue imprenable avec de petites îlots tout autour des multiples plages de la ville. Sur le Parc Ouen Toro, nous pouvons voir une perspective à 360 °. D'un côté, la baie d'Anse Vata et sa promenade, les petites îles entourant la côte et 2 des hôtels 4 étoiles de la ville; Le Méridien Noumea Resort & Spa et le Château Royal Beach Resort & Spa. De l'autre côté, la baie Sainte-Marie et encore un autre tas d'îles différentes à quelques kilomètres de la côte. Malgré cette beauté et calme apparente, un danger très réel et présent habite dans les ports et plages de la ville, le requin bouledogue et bien d'autres espèces de requins.

 

Ne mettez pas les pieds dans l'eau...

Des eaux infestées de requins sont la première chose à laquelle on pense quand on va à Nouméa, la capitale de la Nouvelle-Calédonie. En conséquence, l'île est loin d'être une île de rêve comme ce qu'on voit souvent sur les cartes postales des plages du Pacifique Sud.

Il y a toujours eu des attaques de requins en Nouvelle-Calédonie mais, depuis 2011, il y a eu une augmentation de l'agressivité et, par conséquent, plus de victimes mortelles. Les trois squales les plus redoutées sont le Bull Shark (Requin Bouledogue), le Tiger Shark (Requin Tigre) et le Great White Shark (Requin Blanc).

L'une des plages les plus fréquentées de Nouméa est celle de la baie d'Anse Vata. Si vous êtes fatigué d'être à la plage, vous pouvez prendre un bateau-taxi et aller manger sur l'îlot en face de la plage; l'Îlot Canard.

Mais attention, malgré l'apparence inoffensive des eaux bleu turquoise, les nageoires de requin apparaissent souvent à quelques mètres du rivage. Les plages sont plus souvent évacuées de décembre à mai, la saison la plus chaude de l'île. En 2016, la moitié des attaques meurtrières dans le monde ont eu lieu en Nouvelle-Calédonie.

 

Pas de pain, merci

Dans le port de Nouville à Nouméa, il est désormais strictement interdit de nettoyer les poissons capturés et de jeter les entrailles à l'eau.

 

 

Le danger est tel qu’une fois le sang de poisson est renversé dans l’eau, au moins 20 Requins Bouledogue apparaissent en moins de 10 minutes. Le gouvernement blâme la population d'avoir nourri les requins dans les ports, les plages, les motus (petites îles), etc.

Mais attention, depuis des milliers d'années, le poisson a été nettoyé sur les plages après la journée de pêche et les attaques n'ont pas été aussi nombreuses qu'aujourd'hui., n'est-ce pas?

Il y a donc quelques questions qui nous viennent à l’esprit:

- Le gouvernement connaît-il vraiment la raison de l'augmentation du comportement agressif des requins?

- Ou blâme-t-il délibérément la population afin de rester exempte de responsabilité?

En d'autres termes, le gouvernement vise à rassurer la population en leur jetant la faute et en leur donnant le contrôle sur la cause/effet (arrêtez de jeter du pain aux poissons et il n'y aura plus attaques de requins).

Malheureusement, ça ne va pas résoudre le problème qui va au delà de jeter de la nourriture dans l'eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *